Inibet - 100€ de paris offerts

Paris Sportifs : Recevez jusqu\'à 100€ de Paris Gratuits sur votre 1er pari sportif ! More »

Netbet - jusqu\'à 200€ offerts

Inscrivez-vous, créditez votre compte et effectuez votre 1er pari. S\'il est gagnant, vous remportez les gains correspondants à votre pari. S\'il est perdant, saisissez le code bonus WO200, nous vous créditons votre compte NetBet jusqu\'à 190 € de bonus. De plus, validez votre compte et recevez un bonus de 10 €. More »

 

Paris sportifs en ligne

Le sport occupe une place importante dans la vie de la majorité de gens. Il est bénéfique pour notre santé physique et mentale. Beaucoup de gens aiment regarder les compétitions sportives. Dans les pubs, les hommes se réunissent pour assister au championnat UEFA et à la maison les familles suivent les Jeux Olympiques à la télé pour soutenir leurs pays. Soyons francs, le sport nous entoure de tous côtés. À nos jours, on peut même parier sur des évènements sportifs qui auront lieu dans l’avenir ou en direct.

Bookmaker Le test Bonus
Bookmaker Le test Bonus
betclic logo Inscription » 100,- EUR »
unibet logo Inscription » 100,- EUR »
netbet logo Inscription » 200,- EUR »


Une brève définition sur les paris sportifs

Les paris sportifs prédisent les résultats sportifs et place des paris sur le résultat. Il y a différentes façons de placer vos paris dont la plus commune est à parier sur la victoire d’une équipe précise. Chaque pari a une cote fixée par un bookmaker et c’est elle qui aide à connaître bien en avance, en fonction de la somme mise en jeu, la somme d’argent gagnée si la rencontre se réalise. Par exemple lors du match final de l’UEFA France-Portugal. La cote de victoire du Portugal est 1,8. Si vous pariez sur la victoire du Portugal avec une mise de 10 €, la somme que vous récupérez est de 18€.


Les différents types de cotes

Sachez que la notation des cotes varie sur le marché européens, anglais et américains.
Le marché européen – utilise le format décimal. La cote est représentée utilisant la forme d’un nombre décimal. Exemple : Si un joueur place un pari avec 10 € avec une cote à 1,70, il remportera en cas de bon pronostic 17 € (soit 10 x 1,70).

Le marché anglais – la cote est représentée sous la forme d’une fraction. Exemple : Si un joueur place un pari de 10 € avec une cote à 2/5, il gagnera en cas de pronostic favorable 14 € (soit 1+2/5).
Le marché américain – on distingue deux types de cotes. La cote négative et la cote positive (format – 125 ou +125).

Exemples:

1. Si un joueur mise 10 € avec une cote à – 160, il gagnera en cas de bon pronostic 16,25 € (soit 10 x (1+100/160).

2. Si un joueur mise 10 € avec une cote à + 160, il obtiendra en cas de pronostic favorable 26 € (soit 10 x (1+160/100).

Faites, une analyse du système de cote sur ces marchés et choisissez celui qui vous convient le mieux. Chaque bookmaker a une cote spécifique et avant de commencer à parier, comparer les cotes et choisissez celle qui vous donnera plus de bénéfices.


Disciplines sportives à votre choix!

Les sites de pari offrent beaucoup de disciplines sportives et une large couverture des évènements sportifs sur lesquelles vous allez pouvoir parier . Nous avons le football, tennis, le base-ball, basket-ball, golf, moto, natation et beaucoup d’autres disciplines. Certains sites ont plus de disciplines sportives et d’autres en ont un peu moins. Ceux qui aiment des évènements en temps réels, peuvent aussi placer des paris en direct. Il y a un match qui se déroule entre deux pays et à ce moment, vous placez vos paris. Parfois, les bookmakers offrent aussi des paris sur des évènements politiques et même financiers qui se réalisent dans le monde (Ex : qui sera le futur président des États-Unis, le Brexit, les évènements financiers


Sachez saisir les occasions!

Des grands évènements sportifs tels que la coupe du monde, les Jeux Olympiques, UEFA créent un environnement où les bookmakers donnent plus de promotions et de grands prix. N’hésitez pas à parier pendants ces évènements sportifs à masse mondiale car il y a plus de bonus et opportunités pendant cette période.

Smolder Thomas ne part plus. La Landa remporte la Royal Stage à Tirren

Le dernier voyage de 13 heures à Sarnano Sassotetto a amené un groupe de réfugiés composé de six membres avec deux minutes d’avance sur une accélération du peloton.

Et c’était si peu. Le vainqueur du vendredi, Primož Roglič, a terminé sur le terrain, lorsque la roue avant a coupé la roue arrière de l’un de ses rivaux, le dernier survivant – Alexandr Vlasov – est entré.

Ensuite, le jeu des grands favoris a repris.

Au rythme de Kazan Astany, à cinq kilomètres et demi de la cible, Miguel Ángel López a attaqué Rafal Majka, Fabio Aru et Ben Hermans.

Ce quatuor suprême a été poursuivi par l’escadre de Sky Chris Froome, l’homme le plus regardé du groupe, a souffert à la fin du groupe avant de quitter le groupe ( a finalement quitté le classement du top 10)

Trois milles avant la cible, Mikel Landa quelques centaines de mètres ont atteint le plein front, où il a dicté un rythme brutal.

Un rythme que seuls Majka et Sam Bennett ont fait.Mais lors du dernier départ du motard basque, aucun d’entre eux n’était suffisamment fort. Landa a remporté sa première victoire depuis son transfert de l’équipe Sky à l’Espagnol Movistar, et il était troisième dans la course.

Six secondes d’avance sur Gerard Thomas, le perdant de la journée.

Brit dans le maillot bleu du leader de la course, dans un groupe favori à seulement un kilomètre de la ligne d’arrivée. Puis, tout à coup, il retira la chaîne.

Il attendit une longue seconde avant l’arrivée d’une voiture familiale munie d’une roue de secours.Il avait 40 secondes de retard sur le vainqueur et était tombé à la quatrième place.

Tirreno emmène Damian Caruso de BMC en quatre étapes avant Michael Kwiatkowak de Sky et Wilke Kelderman de Sunweb. id = “- vitez-gira-padl” class = “tit”> Le vainqueur, Gira, est tombé

La quatrième étape de la course italienne de Tirreno-Adriatico a été prise pour royale. Au sommet de la montée, Sarnano Sassotetto a attendu 4500 mètres d’altitude.

En plus du dernier voyage sur les pistes de ski, il y avait aussi trois autres courses parmi les meilleures.

Et à partir du premier kilomètre.

L’attaque a été déclenchée avant la séparation d’un groupe de six membres dont les noms étaient inconnus – Jacopo Mosca, Krists Neilands, Alexander Vlasov, Mads Pedersen, Nicola Bagioli et Antoine Duchesne -.

Cependant, les cheveux ont perdu moins de quatre minutes dans un ordre continu, il ne peut donc pas s’échapper. c’est trop d’espace pour Sky.L’avance maximale de six points au cours de la journée est passée à six minutes.

Aucun vainqueur de Gira Tom Dumoulin n’était en demi-finale. Le cycliste néerlandais a chuté de manière désagréable, il a essayé de revenir à la course, mais les douleurs à la poitrine ont été excessives.Tom a plusieurs écorchures et contusions sur la poitrine, les épaules et les bras. Il n’est pas cassé, il n’a donc pas besoin d’aller à l’hôpital “, a déclaré le médecin de l’équipe.

C’est une bonne nouvelle pour Dumoulin avant le maillot rose de Gira.

” Je suis désolé pour moi. Tirreno est fini, mais au moins je n’ai rien de cassé.J’espère récupérer et je pourrai m’entraîner à nouveau “, espère-t-il. Même après sa chute, les équipes de Sky ont continué avec Mitchelton-Scott et Astana dans le rythme et la traction progressive de la tête six avant la dernière montée. juste deux minutes.

Il était évident que le vainqueur du jour déciderait entre une personne appartenant à un groupe de favoris.

La plupart des forces se trouvaient à l’extrémité de Mikel Land.